Search
  • Cynthia Butare

C’EST QUOI UN.E RÉALISATEUR.TRICE DE CONTENUS NUMÉRIQUES ?

Updated: 3 days ago




Déjà bien installée depuis plusieurs années, l'ère des réseaux sociaux crée de nouveaux usages et de nouvelles professions, telle que mon métier : celui de réalisatrice de contenus numériques. Cela sonne pédant, raison pour laquelle je n’ose pas toujours l’utiliser. Et donc, dans la vie de tous les jours, pour éviter trop de questions, je préfère le titre qui est sur le contrat de mon employeur, celui d’analyste de communication, parce qu’il fait suffisamment sérieux, surtout lorsque j’évoque l’institution gouvernementale pour laquelle je travaille.


Ayant toujours expérimenté la photo ou la vidéo pour mon propre plaisir, je me suis un peu retrouvée là-dedans, à défaut de savoir faire autre chose. Ce qui me plaît surtout, c’est que la création de contenu comprend plusieurs univers qui me plaisent. Tant au travail, et en ce que j’entreprends en dehors, je crée, j’expérimente, je conceptualise, j'écris, je coordonne, je photographie, je filme et je monte. Et je trouve cela plutôt jouissif. Il y a quelque chose de gratifiant lorsque nous voyons un projet partir de zéro, atteindre une finalité qui, en plus, a de l’impact.

Lorsque je me suis installée au Rwanda en 2014, pensant rester quelques mois, je me suis très vite retrouvée à créer du contenu pour des entreprises qui sont en demande de promotion et de communication afin de :

  1. rendre plus efficaces leurs communications digitales ;

  2. fournir une compréhension simple et rapide dans des formats qui accroche les audiences cibles ;

  3. s'ancrer davantage dans l'inconscient collectif ;

  4. leur faire bénéficier d'un « bouche-à-oreille » favorable ;

  5. créer un lien de proximité avec leurs cibles ;

  6. optimiser leurs référencements sur les moteurs de recherche ;

  7. se positionner de manière plus satisfaisante dans leurs domaines de compétences.


C’est ce que nous appelons aujourd’hui le marketing de contenu. Un monde très éloigné de celui que je pensais poursuivre, celui de la réalisation de documentaire, pour lequel il n’y a pas de demande ici. En revanche, m'intéresser au marketing de contenu m’aura donné la possibilité de rester au Rwanda, et apporter ma pierre à l’édifice, en offrant mes compétences pour contribuer à la collectivité dans un pays qui bouge, qui est en pleine mutation, et qui est désireux de s’engager sur la voie d’un changement durable.


En effet, le marketing de contenu est une opportunité incontournable pour l’Afrique afin de renforcer son positionnement, faire connaître son savoir-faire, faire irruption dans ses marchés respectifs, en utilisant un contenu personnalisé, authentique et impactant. Avec l'ère des médias de masse qui s'achève, il ne s’agit plus aujourd’hui d’attendre qu’un média prestigieux s’intéresse à nos entreprises, et valident ce que nous faisons. Mais bien de gérer son « brand » et d’avoir la capacité d’être son propre porte-parole, afin de pouvoir valoriser l'image de marque de son entreprise. Ainsi, les nouveaux médias permettent d'acquérir une visibilité exponentielle et faire sa place, qui autrefois, n'était pas donnée.


En conséquence, alliant à la fois qualité de production haut de gamme et stratégie, un.e réalisateur.trice de contenus numériques met en œuvre et supervise tout un travail qui se fait sur quatre plans, allant de :

la pré-production, qui consiste à traduire les besoins commerciaux d’une entreprise en concepts visuels, communiquant ainsi leurs valeurs et leurs univers de manière efficace, tout en maintenant une cohérence dans toutes les parties impliquées, et à toutes les étapes d’un projet ;

la production, qui consiste à créer le contenu selon le plan qui a été élaboré ;

la post-production, qui consiste à assembler les différents éléments, en vue de la création d'un contenu textuel, audio, visuel ou audiovisuel ;

la distribution, qui consiste à publier le contenu, se basant d’un calendrier, afin d’assurer un rythme constant et permanent.


En effet, il faut pouvoir être polyvalent et toucher un peu à tout. Les genres varient, allant du récit, à la photographie, de vidéos au format court, de tweets, de story Instagram. Mais c’est justement le côté hybride de ces formes de narration, qui offre des possibilités infinies donnant aux réalisateurs.trices de contenus numériques, une grande marge de manœuvre.

La créativité reste malgré tout au cœur des activités d’un.e réalisateur.trice de contenus numériques. Car bien que le marketing de contenu soit une approche stratégique, elle ne peut qu'être efficace lorsque le contenu plaît aux sens, stimule l'imagination, interpelle l'esprit, nourrit l'âme et parle au cœur.

Et c’est cet aspect qui me plaît dans mon travail, et que j’aimerais bien pouvoir développer plus avant sur cette plateforme. En dehors du travail, je continue d'écrire, je partage mon quotidien et mes photos, pour échanger avec vous, intriguer, interpeller et susciter votre curiosité sur le Rwanda, sa culture et ses paysages, dans le but de développer mon sens de l'observation, aiguiser mes sensibilités créatives, nourrir ma réflexion, découvrir des univers inconnus, et surtout… échanger avec vous !

49 views
  • White Facebook Icon
  • White Twitter Icon
  • White Instagram Icon