Search

COMMENT CHERCHER DU TRAVAIL DANS UNE AFRIQUE COMPETITIVE

Avec la fuite des cerveaux dont le continent a souffert, la diaspora est accueillie à bras ouverts. Et la beauté de cela est que nous pouvons tous activement participer à la construction de notre pays, même si nous n’y avons jamais vécu. Néanmoins, l’enthousiasme que suscite la diaspora, en plus des idéaux que nous nous sommes fixés, nous porte parfois à croire que nous sommes attendus comme le Messie. Détrompez-vous. Le marché du travail est plus compétitif que vous ne le pensez.


La discussion ne porte pas vraiment sur les compétences que la diaspora a ou n’a pas en plus des locaux. Elle est un peu plus complexe que ça. La priorité est d'abord et avant tout de constituer une main-d'œuvre qualifiée pour remplir les postes non pourvus et répondre aux besoins de l'économie afin de continuer à progresser pour devenir des pays à revenu intermédiaire et développés. Alors que les compétences de la diaspora peuvent apporter de nouvelles perspectives et un nouvel enthousiasme, la main-d’œuvre locale, quant à elle, a une compréhension approfondie du marché et des besoins des clients qui manque inévitablement à la diaspora parce qu’elle n’a pas vécu ni travaillé sur le continent. Et par conséquent, dans ses efforts de transition vers une économie davantage fondée sur la connaissance, la pénurie de compétences est également résolue en améliorant les savoir-faire locaux et en renforçant les compétences existantes.



Il te faut donc être franc avec toi-même afin de déterminer tes compétences, tes forces et tes faiblesses pour ensuite identifier les domaines dans lesquels tu peux faire une différence et avoir un impact positif. Dans cette optique, tu peux réaliser ton propre parcours en tenant compte les points suivants:


1. Assure-toi de disposer de suffisamment d'économies pour vivre pendant au moins un an


Obtenir un emploi (ou lancer une entreprise) prend du temps. Comme partout ailleurs. Cela prend beaucoup de temps et ne doit pas être sous-estimé. Et par conséquent, avant de prendre la décision de vivre sur le continent, tu dois t’assurer d’avoir suffisamment d'économies pour vivre pendant au moins un an. Pour ma part, il m'a fallu quelques mois pour décrocher mon premier entretien d'embauche lorsque j'ai emménagé au Rwanda il y a six ans. À l'époque, des amis me disaient qu'il leur fallait environ 7 à 8 mois pour commencer un travail. Et ça, c’était bien avant la crise sanitaire de la Covid-19.


Ne perds pas de vue que tu recherches un travail que tu aimes. Et non pas le premier job venu. Lorsque les opportunités correspondent à ce que nous aimons, nous abordons le travail avec un enthousiasme tellement sincère que nous grandissons à une vitesse fulgurante sans nous en apercevoir, ce qui immanquablement contribue à la réussite de l’entreprise mais aussi à l’essor du pays.


Par conséquent, avoir suffisamment d'économies t’épargnera de prendre le premier emploi qui se présente à toi et qui ne répond pas à tes aspirations. Tu auras ainsi tout le temps dont tu as besoin pour prospecter et construire un réseau solide pour faire avancer tes recherches, évaluer l'écosystème des industries qui t’intéressent.




2. Télétravaille pour ton employeur actuel tout en recherchant un emploi


Les nomades numériques se sont fait la main depuis un moment déjà. Il est possible de travailler à distance avec juste un ordinateur portable partout dans le monde à condition de disposer d’une bonne connexion Internet. La diaspora qui rentre peut donc en faire de même. D’autant plus avec la crise actuelle, car elle nous démontre chaque jour que le travail à distance continue de se développer à bien des égards. Tu pourrais donc travailler pour le même employeur avec le même contrat de travail, le même salaire mensuel et les mêmes congés payés.


Si ton employeur n’est pas ouvert à cette proposition, tu pourrais être indépendant et vendre des produits. Si tu as déjà acquis une solide expérience et un portefeuille de clients solide, tu peux te permettre d'avoir une bonne rotation des mandats. Sinon, il existe également des plateformes comme Fiverr, Upwork et AirTasker, qui mettent en relation des entreprises (ou des particuliers) et des indépendants. Les services sont variés. Dans ces espaces, tu pourrais proposer des services en tant que comédien voix off, traducteur, assistant virtuel, développeur, rédacteur ou concepteur web.



3. Construis-toi un réseau


Le réseautage sera essentiel tout au long de ton expérience, car ces professionnels qui partagent les mêmes intérêts que toi pourraient t’aiguiller, ce qui te permettra de mieux comprendre les exigences du marché. Mais aussi, ces nouvelles amitiés pourraient augmenter tes chances d'entendre parler de potentielles offres d'emploi. Plus tes relations seront nombreuses et variées, plus tu pourras acquérir de nouvelles connaissances.



4. Évalue le marché et la compétitivité


En ayant un réseau de professionnels partageant les mêmes idées, tu pourrais obtenir les bases dont tu as besoin pour explorer l'écosystème de ton industrie. L'explorer te permettra d'obtenir des informations non seulement sur les entreprises pour lesquelles tu pourrais éventuellement travailler, mais aussi sur tes concurrents, les personnes qui pourraient également postuler aux postes qui t’intéressent. Par conséquent, étudier tes concurrents t’aidera à identifier les lacunes sur le marché et comment tu peux te différencier de tes concurrents.


Explorer l'écosystème te permettra d’avoir un aperçu des exigences du marché pour découvrir ton marché cible, comment tu peux l’atteindre et ce qui l’intéresse, ainsi que les produits ou services qu’il utilise afin que tu puisses faire mieux.



5. Établis tes différenciateurs


Comme les exigences du marché de ton secteur diffèrent ici, tes différenciateurs concurrentiels le sont aussi. Ce qui te donne un avantage concurrentiel là-bas ne le fait pas forcément ici.


Dans cette optique, mieux comprendre les exigences du marché grâce à ton réseau te permettra de découvrir tes différenciateurs et de cerner tes compétences de niche pertinentes pour ce marché. Cela augmentera tes chances de décrocher un emploi, tu pourras te distinguer de la foule et cela fera de toi une valeur ajoutée à toute entreprise.


Identifier tes points forts t’aidera à trouver ta voie et à affiner ta recherche à des rôles spécifiques. Même si la recherche d'emploi peut prendre du temps, postuler partout sans pertinence t’en fera perdre davantage et aura pour conséquence des résultats bien moins probants.


6. Commence à travailler comme consultant


Pendant que tu cherches du travail, tu peux entre-temps travailler en tant que consultant pour gagner de l'argent, mais surtout pour acquérir de l'expérience, continuer à élargir ton réseau, évaluer davantage le marché et mieux comprendre tes différenciateurs sur ce marché en particulier. Tant que tu es capable de répondre à une demande, tu devrais pouvoir trouver des contrats. Et tu pourras même avoir le luxe de choisir tes clients et de définir la durée de ton investissement.


Bien que la consultance ne soit pas très rentable au début, c'est la meilleure opportunité pour construire tes études de cas pour mettre en lumière le problème que tu essayes de résoudre. Ensuite, ce que tu fais pour aider tes clients à le surmonter. Tu peux également inclure des détails sur ces solutions que tu proposes et démontrer comment tes solutions conduisent à des résultats tangibles en incorporant des indicateurs de performance clés, des données et des statistiques qui montrent les améliorations résultant de ton travail.


En fait, je privilégierais plutôt les études de cas qu’un salaire dans un premier temps (raison pour laquelle j’insiste sur les économies), car les études de cas te serviront de preuve de ton travail et te permettront de gagner en crédibilité. Elles souligneront tes réussites et expliqueront aux prospects comment tu as aidé un client similaire à résoudre des problèmes et à générer des résultats tangibles.



7. Mets-toi sur le radar


Pour que les gens te connaissent, il faut être visible. Cela demande de la confiance en soi, de la persévérance et de la conviction que tu es en mesure d'y parvenir.


Afin d'attirer l'attention, tu dois mettre en valeur tes forces et utiliser tes ressources, tes compétences et tes connaissances dans la pleine mesure de tes moyens.


De nos jours, encore plus avec les mesures sanitaires et de distanciation sociale, la plupart des conversations se déroulent en ligne. C'est donc une excellente occasion de contribuer aux discussions générales et d'identifier les sujets auxquels tu aimerais être associé. En plus de cela, il faut pouvoir y lier du contenu pertinent pour ton secteur, car cela démontera davantage ta volonté d'explorer des sujets de ton secteur de fond en comble, faisant de tes réseaux sociaux une source d'informations précieuse pour tes abonnés.


8. Demande ce que tu vaux


Comme partout ailleurs, les employeurs ne te paye pas ce que tu vaux. Ils payent ce qu'ils pensent que tu vaux en fonction de ta formation, de tes années d'expérience et de la force de ton réseau. Mais il est possible de contrôler leur réflexion en leur montrant comment tu peux répondre aux besoins du marché, quelles sont tes compétences uniques et ce qui les qualifie pour servir le marché, ce que tu fais que personne d'autre ne fait, quels problèmes tu résous pour le marché… Bref, quelle est ta valeur ajoutée.


Alors que les salaires du secteur public ont tendance à être fixes, les salaires du secteur privé varient considérablement. Par conséquent, comme partout ailleurs, tu trouveras des recruteurs qui essaient de négocier vers le bas, parce qu'ils savent que tu tiens à être ici à tout prix et ils en jouent. En discutant avec un employeur qui m'a fait croire que j’emménageais avec un emploi, elle a fait semblant d’être choquée que j’essaye de renégocier le salaire en me disant : « Mais je pensais que tout ce que tu voulais c’était d'explorer tes racines ».


La découverte de notre patrimoine est importante mais elle ne doit jamais occulter la nécessité d'un salaire décent. N'aie pas peur de t’éloigner lorsque le salaire n'est pas satisfaisant. Ça devrait être un accord gagnant-gagnant où, ensemble, toi et l'employeur pouvez élever l'entreprise et mieux servir le marché. De même, tu ne peux pas te surévaluer, car des salaires plus élevés s'accompagnent également d'attentes et tu dois pouvoir faire tes preuves.


En étant capable d’exprimer ta valeur, tu devrais être en mesure de prouver ce que tu vaux et c’est là que les études de cas sont utiles. Bien que les entretiens puissent avoir lieu dans des contextes où la réceptionniste est ta cousine et le recruteur est le frère de ta marraine, reste professionnel, convaincant et plein de tact dès le départ. Les cercles professionnels peuvent être petits, en particulier dans une ville comme Kigali, mais tu ne peux pas tout mélanger. Il n’empêche que tu dois convaincre. Alors montre tes atouts, parle de tes accomplissements et mets-les en valeur de manière claire et concise.







Pour résumer, il ne suffit pas d’envoyer ton CV et de te présenter à des entretiens. La méconnaissance des exigences du marché local en plus de notre mauvaise maîtrise de la langue nous fait débuter la course avec des points en moins. Et donc, il faut pouvoir compenser ailleurs. Ceci dit les opportunités peuvent être provoquées. Pour cela, tu dois constamment cultiver une réputation qui optimise tes chances de décrocher un emploi de rêve.


4 views0 comments